Comment entretenir ses gants moto ?

Un gant de moto est comme tout autre accessoire. Pour qu’il tienne dans le temps, il faut en prendre soin. Et il faut donc l’entretenir.

Comme d’autres parties de l’équipement, le casque par exemple, les gants sont un des premiers éléments à être attaqués par l’extérieur. Gravillons, pluies, vent. Rien ne leur sont épargnés.

Pour vivre dans le nord, je sais combien l’hiver est rude. Et malgré des protections adaptées, j’ai encore froid aux mains. J’imagine donc bien ce que subit un gant à longueur d’année…

En bref, un gant, ça s’entretient !

Quels sont les saletés à nettoyer ?

Un gant peut être sali par les éléments extérieurs. Mais aussi à l’intérieur par le contact répété et prolongé avec les mains. Les mimines ne sont pas toujours propres quand elles se glissent dans les enveloppes. De facto, les gants se salissent.

Ils peuvent même devenir des véritables nids à microbes au fil du temps. Ainsi, la saleté sur les mains et la sueur ont des effets négatifs sur la qualité des gants moto.

De l’autre côté du gant, l’extérieur. Et là, il est trop long pour faire la liste de tout ce qui peut salir un gant…

  • la poussière
  • les gravillons
  • la pollution
  • la pluie
  • etc.

Un excès de ces saletés aura plusieurs effets visibles. Tout d’abord, ils paraîtront sales, mais ils se raidiront également… Ils seront moins flexibles. Pour certaines matières, comme le cuir, cela peut être dangereux, celui-ci se craquelant.

gant moto

Comment nettoyer ses gants moto pour les entretenir ?

Les gants peuvent être fabriqués à partir de différents matérieux : du cuir, du gore-tex, des matières synthétiques, du plastique. Et chacune a une façon différente de s’entretenir.

D’ailleurs, certains gants passent même au lave-linge sans problème. Par contre, ne tentez pas de les mettre au sèche-linge ! Ce serait une triste fin pour eux…

Le cuir nécessite un entretien adéquat pour se maintenir dans les meilleures conditions. Le cuir est comme une seconde peau ; et comme la peau, le processus d’entretien est facile / logique. Le tout est d’éviter que le cuir soit trop sec (risque de craqueler) ou trop humide (perte d’adhérence).

Evidemment, il ne faut pas les laver chaque jour. Mais il est recommandé de le faire à intervalles réguliers ou après des sorties cross très salissantes, par exemple.

Le conseil de la rédaction

Selon nous, il n’est pas nécessaire d’investir dans des produits chers ou coûteux. A titre personnel, nos cuirs sont entretenus avec un produit que nous avons tous chez nous : de la crème Nivea.

Nivea Creme 400ml
  • Nivea Nivea Creme 400 Ml Cream
  • large 400ml

La crème Nivea nourrit et protège la peau. Elle nourrit et protège le cuir, donc! Il suffit d’en applique une noisette, comme sur la main, bien l’étaler et frotter. Après une ou deux heures, le produit sera entré dans le cuir et il suffit d’éliminer le superflu avec un Sopalin.

Pour le nettoyage en profondeur, de l’eau et du savon, il n’y a rien de mieux.

4 Comments

  1. Pingback: 6 types de gants moto : une paire pour chaque occasion

  2. Pingback: Gants de moto homologués, une obligation

  3. Pingback: Gants de moto : quel est le juste prix ? - LE MOTARD

  4. Pingback: Top 10 des meilleurs bouchons d'oreille les plus performants

Comments are closed.