Airbag moto : comparatif, guide d’achat, test et avis de produits,…

Afin de toujours mieux protéger les motards, les marques développent toujours de nouveaux produits. Parmi ceux-ci, l’airbag moto. Ou plutôt, l’airbag pour motard. Il s’agit d’un gilet de sécurité qui officie comme une dorsale, mais qui a les propriétés d’un airbag. Muni de nombreux capteurs, ce petit bijou de technologie parvient à détecter une situation de chute et à se déclencher avant même la chute pour éviter au motard les pires lésions. Voici un petit guide qui reprend les grands points d’attention ainsi que les meilleurs modèles actuellement sur le marché.

Quels sont les critères à surveiller avant d’acheter un airbag moto ?

En PromoMeilleure Vente n° 1 Ixon Gilet Airbag IX-Airbag U03 Taille Noir, Taille L
Meilleure Vente n° 2 MOTOAIRBAG Motoirbag Vzero gris
Meilleure Vente n° 3 Airbag Moto, Costume D'équitation Gilet, Moto Tampon Gilet Réfléchissant, Combinaison Anti-Chute Gaz Comprimé, Vert Et Noir, pour L'équitation Sortie Adapté,Noir,XL

Un airbag moto doit nous protéger au plus près du corps. Qu’il soit enfilé sous la veste ou par-dessus son équipement, il doit être très proche du corps et parfaitement à la taille pour nous protéger de manière optimale. Aussi faut-il faire attention à certains points avant de passer à un achat, potentiellement très cher et dangereux pour sa propre vie.

La méthode de déclenchement

On l’a vu, les airbags moto possèdent différents modes de déclenchement. Chacun avec leur spécificité. Il y a ceux avec un cordon qui libère une bonbonne de gaz qui gonfle à son tour le gilet en cas de chute. Et puis, il y en a qui sont bardés d’électronique. L’IA détecte les moments potentiellement dangereux pouvant mener à une chute ou un choc à moto.

Les protections

Il est bien beau d’avoir un airbag. Encore faut-il qu’il protège correctement les zones du corps. Les airbags se focalisent avant tout sur le tronc. Somme toute, mieux vaut être en vie avec une jambe en moins que paraplégique.

A ce niveau, tous les airbags ne se valent pas ! Certaines intègrent des matériaux plus rigides que d’autres. Il y a ceux avec une dorsale qui protège des chocs. Et il y a ceux qui misent tout sur le coussin d’air produit pour amortir les éventuels chocs. Tout cela doit en outre être homologué selon les normes CE en vigueur.

En moto, difficile d’avoir un airbag comme en voiture. Il faut alors porter un gilet airbag

Les matériaux

A ce niveau de protection, pas de souci à se faire. Les fabricants optent pour des matériaux de qualité. Mais… Il y a toujours un mais… Bien souvent, ils sont à usage unique. Une fois que votre airbag moto a raclé le sol de l’autoroute à 130 km/h, il est bon pour la poubelle. Ou il faut le renvoyer en usine pour lui refaire une beauté (ce qui coûte cher).

Au-delà de cet aspect, la bonbonne de gaz dans les airbags ne contient qu’une seule dose de gaz. Une fois utilisée, il faudra la changer. Idem pour l’électronique qui a besoin d’une recharge de temps à autre, que ce soit des piles ou un accu.

La polyvalence

Un airbag moto ne se porte pas comme on le veut. Certains peuvent se glisser sous une veste moto ou sous une combinaison. Mais d’autres sont plus volumineux et ne se portent qu’au-dessus de ses autres équipements.

Il faut également garder en tête que certains airbags moto sont faits pour être utilisé seul. Entendez par là qu’il ne nécessite pas d’autres équipements ou qu’ils ne se marient pas avec. C’est le cas d’une dorsale, par exemple. Autant, il est envisageable d’en placer une en-dessous de son airbag, autant il est difficile de l’imaginer au-dessus. Qui plus est, certains airbags moto en possèdent déjà une intégrée.

L’airbag moto IXON IX-AIRBAG U03, la référence actuelle

En Promo
Ixon Gilet Airbag IX-Airbag U03 Taille Noir, Taille L
  • Intérieur en mesh 3D
  • Matière stretch sur les côtés pour un ajustement optimum
  • Certifié CE avec dorsale intégrée

Ce modèle actuel est l’airbag moto de référence pour le moment. S’il y en a bien un qui doit servir de point de comparaison à tous les autres, c’est bien celui-ci. La raison est simple : il est réellement à la pointe de la technologie actuelle tout en le gardant accessible au plus grand nombre de motards.

Quand on dit accessible, c’est bien évidemment une façon de parler. Il est affiché aux alentours de 400 euros. Mais pour ce prix pas cher (en comparaison des autres), il en a sous le capot. Ainsi, il a obtenu 5 étoiles SRA.

C’est également un gilet de 3ème génération et donc qui incorpore les technologies les plus récentes. Autrement dit, il possède un système de déclenchement autonome. Pas besoin de tirer sur une ficelle ou autre pour le déclencher. Ce sont des capteurs, situés dans le gilet-même qui détecte la situation à risques et qui déclenchent l’airbag. Forcément, cela fonctionne sur pile et il faut donc les remplacer de temps à autre. On est bien loin du temps où un câble relié à la moto faisait office de déclencheur.

Un autre point positif, c’est qu’il est suffisamment souple et fin qu’il parvient à se glisser sous une veste ; sous n’importe quelle veste. De fait, on ne doit pas changer son équipement quand on en achète un. Par contre, en cas de chute, vous pourrez de toute façon racheter une partie de l’équipement. Il parvient même à se glisser sous une combinaison de moto.

Niveau confort, il se fait complètement oublier grâce à sa légèreté, aux nombreuses tailles différentes et au tissu stretch

Les top :

  • Prix accessible
  • Discret
  • 3ème génération

Les flop :

  • A recharger périodiquement

L’airbag moto Bering C-Protect Air, le déclenchement par fil

Bering Gilet Airbag C-PROTECT AIR, Noir, Taille XL/XXL/XXXL ABC010M02
  • Adaptable aux différentes longueurs de blouson
  • Sangle véhicule universelle
  • Ajustable aux différentes morphologies: soufflet d'aisance

Le Bering C-Protect est un second modèle à garder à l’œil. Son mode de fonctionnement est légèrement différent puisqu’ici, c’est un fil qui déclenche l’airbag. IL est donc de première génération et marque le pas par rapport aux modèles plus récents. Par contre, il reste très concurrentiel grâce à un prix beaucoup plus abordable. La raison est simple, il ne contient pas l’électronique embarquée qu’on retrouve dans les derniers modèles.

Ici, le motard enfile son airbag puis fixe un cordon à son guidon. Ce cordon est l’équivalent d’une ligne de vie qui sert de déclencheur. Quand on chute de la moto, le file se brise d’un des deux côtés et la pression exercée déclenche l’airbag. Moins performant dans la vitesse de déclenchement, il a d’autres atouts pas négligeables ! Ainsi, il est muni d’une dorsale moto de niveau 1 et il protège le corps plus largement : dos abdomen, thorax, mais aussi nuque. Cela permet de compenser le choc subi durant quelques millisecondes entre la chute et le déclenchement. Idem, quand on reste coincé sous la moto et que l’airbag moto ne se déclenche pas tout de suite !

Pour le reste, il se démarque par le fait qu’il s’endosse par-dessus le reste de l’équipement et non pas sous une veste. Pour ne pas gêner le motard, il dispose également de deux poches pour y glisser des objets (de préférence pas tranchant pour assurer le bon fonctionnement).

Les top :

  • Bon marché
  • Sobre
  • Bonne protection annexe

Les flop :

  • SRA 2 étoiles
  • Déclenchement par fil

L’airbag moto Helite GP-AIR, un bon concurrent

Helite GP-Air 2 Gilet de moto à airbag spécialement conçu pour une combinaison en cuir / course sur circuit
  • Coloris : noir/blanc avec logo Helite
  • Le gilet de moto à airbag GP-Air 2 a été spécialement développé pour la course sur circuit
  • Un accent particulier a été mis sur l'aérodynamisme avec une coupe prêt du corps et un espace pour la protection dorsale

Cet autre modèle d’airbag moto est également à mécanisme filaire. Autrement dit, il se déclenche lorsqu’un cordon se brise sous le coup d’une chute. Contrairement à d’autres modèles, celui-ci est clairement développé pour une utilisation sur circuit. Autrement dit, il est prévu pour amortir des chocs et chutes à grande vitesse, ce qui en dit long sur sa capacité protectrice et à absorber les chocs.

Les matériaux qui le composent sont donc résistants à l’abrasion, d’où le cuir de vachette utilisé. L’airbag est dès lors conçu pour permettre à un pilote de glisser, comme sur un coussin d’air. Et l’airbag protège tout le tronc : dos, colonne, cou, thorax, ventre. A contrario, il protège beaucoup moins des chocs que pourrait subir le corps sur route ou en ville. L’absence de dorsale en est la preuve. Cela dit, rien ne vous empêche de l’utiliser sur route. Une protection, même limitée, vaut mieux qu’aucune.

Les top :

  • Résistance à l’abrasion
  • Tarif compétitif

Les flop :

  • Airbag moto 1ère génération
  • Absence de dorsale

Où acheter son airbag moto au meilleur prix ?

Les airbags moto sont disponibles dans tous les grands magasins d’équipement spécialisés. Ailleurs, il est très difficile d’en trouver. Il faut bien avouer qu’il s’agit d’un équipement de protection individuel très pointu que tout le monde ne peut pas se permettre de garder en stock. Raison aussi pour laquelle peu de modèles sont disponibles au même endroit. Mais cela a le mérite de permettre un essayage et de bien vérifier qu’il est à la bonne taille. Le plus grand magasin du monde reste lui toujours accessible avec tous les modèles, des promos, des réductions, etc. Mais ne permet pas d’essayer, à moins de remballer la marchandise, sans garantie de se voir rembourser par la suite.

L’airbag moto protège le motard en cas de chute

Les différentes générations d’airbag moto

Il existe aujourd’hui 3 générations d’airbags qui se différencient par leur fonctionnement.

  • 1ère génération : leur principe est ultra simple. Un cordon relie la moto à l’airbag et déclenche le gonflement par bonbonne de gaz en cas de tension soudaine sur le cordon. Principe bon marché, mais qui souffre d’un gros inconvénient. Si le motard reste accroché à sa moto, la tension exercée sera quasi nulle et il ne se déclenchera pas. Un comble ! En outre, leur temps de réaction est légèrement moins bon.
  • 2ème génération : Ici, pas de cordon, car on jugeait qu’il était un des plus gros inconvénients des premiers airbags moto. A la place, on intègre des capteurs à la moto pour détecter les situations à risques. Ce sont des GPS, gyroscope, tachymètre, etc. Lorsqu’ils détectent une chute, ils envoient un message au gilet, qui se déclenche alors. Une solution parfaite ? a priori, puisqu’il n’y a plus ni cordon, ni temps de réaction allongé. Mais ils nécessitent un entretien régulier de la moto pour assurer le système ! Ce qui devient rapidement un fardeau et ne plaît pas à beaucoup de motards. Surtout que l’installation est également lourde.
  • 3ème génération : l’airbag moto est entièrement autonome. L’ensemble de l’appareillage est directement intégré à ce dernier. Ils parviennent à tirer le meilleur parti des deux précédentes générations. A savoir un calcul précis et un déclenchement rapide tout en ne requérant pas d’installation ni un entretien répétitif. Seul bémol, ils coûtent plus cher (forcément).

Mis à jour le 2021-09-20