Gilet chauffant WarmMe

Le gilet chauffant moto WarmMe est-elle aussi bien qu’on le dit? C’est ce que nous avons voulu savoir… Et pour réaliser notre test, il fallait qu’il remplisse certaines conditions :

  • le prix et son rapport avec sa qualité de fabrication
  • sa protection en cas d’impact. Il faut que les protection soient au niveau et protège le motard en cas de chute.
  • une fabrication solide, mais qui offre aussi un confort certain (doublure, poches, etc.)
  • sa respirabilité

Et pour que le guide d’achat soit complet, il fallait bien évidemment vérifier que le gilet chauffant de moto n’avait pas de petit défaut ou de grosse lacune. Bref, tout ce qui peut rapidement se révéler énervants. Voire carrément rédhibitoires !

Pour cela, il n’y avait qu’un choix: demander beaucoup d’avis, trouver le gilet moto à analyser et la tester par soi-même sur la route. Qu’il pleuve ou qu’il vente, pas facile de tester un gilet par tous les temps et en toute saison, c’est pourquoi, certaines indications proviennent des fabricants. D’autres, de clients et d’utilisateurs réguliers.

capit Gilet Chauffant Femme Warmme USB (XL (46))
  • Trois niveaux de chauffage
  • Alimentation électrique avec powerbank USB (non inclus)
  • Polyester
  • Convient pour plusieurs activités de plein air

Les avantages du gilet chauffant WarmMe

Ceux qui ont l’habitude de rouler en hiver le savent, ce n’est pas confortable. A fortiori quand le froid se ressent à travers la veste. C’est pourquoi, certaines marques se sont mises à proposer des gilets chauffants. A l’instar des gants, ils réchauffent le corps grâce à un système de résistance.

Sur ce modèle WarmMe, on retrouve cela. En plus d’une texture qui se veut coupe-vent. On a donc un double avantage.

Pour l’allumer, rien de plus simple. Il suffit d’appuyer sur un bouton situé sur le col. Pratique lorsqu’on est en route et qu’on ne désire pas s’arrêter. Il existe 3 positions adaptables en fonction de la frilosité du conducteur et / ou des conditions climatiques extérieures. Les positions se distinguent par une petite LED de couleur (rouge, orange ou vert).

Idéalement, il faut accompagner le gilet de gants chauffants afin de ne pas perdre d’un côté ce que l’on gagne de l’autre. Surtout que c’est d’habitude aux extrémités que l’on a le plus froid. Toutefois, et c’est là un bémol, le gilet ne possède pas de manches et ne couvre que le tronc.

Les top :

  • Coupe-vent
  • 3 positions de chauffe
  • Simple d’utilisation

Les flop :

  • Pas de manches
  • Lavage uniquement à la main

Mis à jour le 2021-04-03