Honda : Histoire de la marque

La firme naît en 1906 à Hamamatsu sous l’impulsion de Soichiro Honda. Son projet initial est de créer un nouveau segment de piston qu’il pourrait vendre à Honda. Il a un sens de la mécanique qui lui vient de son père, réparateur de bicyclette.

Son projet initial engloutit une bonne partie de ses économies ; et finit par être refusé par Toyota. Deux années supplémentaires sont nécessaires avant que Toyota n’accepte son prototype. La demande est forte et Honda doit construire une usine pour y répondre. Arrive la guerre qui exige une

participation à l’effort. Mais qui finira également par détruire l’usine sous les bombardements. Incapable de poursuivre, il cède la production à Toyota.

A la fin de la guerre, le pays est en lambeaux et l’économie à plat. Tout manque, depuis la nourriture jusqu’à l’essence. C’est alors que Honda rachète 500 moteurs 2-temps à l’armée. Il les monte sur des vélos avec un entraînement par courroie. Ce sont les premières motos Honda. Et comme il s’agissait d’un mode de transport pratique, simple et économique, le succès est au rendez-vous.

Les premières motos

La vraie production de moto Honda commence en 1948 quand la firme commence à produire les motos de A à Z. En seulement deux ans, Honda s’empare de 50 % du marché de la moto avec ses Tpe A, B, C et D, des petites cylindrées 2-temps. La firme passe ensuite au Type E qui sera son premier 4-temps de 150 cc.

Le succès perdure tout au long des années 1950. Mais surtout, l’innovation est omniprésente. Aucun modèle ne se ressemble, la mécanique change et évolue. Ce qui plait aux acheteurs. Pensons par exemple à l’apparition du twin en 1957, d’une absence de fuite d’huile (ce qui est monnaie courante à l’époque), de la mise sous carter de la chaîne sur les scooters, etc.

On sent que l’innovation est le principe de base sur lequel repose Honda. Une façon de mener la danse face aux concurrents.

D’ailleurs, seulement 20 ans plus tard, le constructeur produit 1.000.000 d’unités par an. Une barre symbolique, mais des chiffres gigantesques. Ces derniers sont issus d’une demande devenue mondiale et soutenue par la présence d’usine en Thaïlande, Aux Etats-Unis ou encore en Belgique.

Honda a réussi à séduire une clientèle grâce à des machines simples

Honda, la passion de la course

Honda, c’est aussi et surtout un investissement à 100 % dans les compétitions. Les premières participations remontent aux années 50 quand Honda se lance à la conquête du Tourist Trophy de l’île de Mann. Première participation en 1959 et victoire en 125 et 250cc en 1961, deux ans plus tard.

S’en suit de nombreuses participations à toutes sortes de compétitions. On a des victoires sur les circuits de vitesse. Mais aussi dans la boue avec du cross, du trial, de l’enduro. Et de l’endurance, avec les 8 heures de Suzuka, référence au Japon.

Avec les années 2000, Honda franchit la barre symbolique des 500 victoires grâce au phénomène Valentino Rossi. Ce dernier est également passé chez Yamaha par la suite. Aujourd’hui Honda, ce sont des noms comme Casey Stoner et Marc Marquez.

2 Comments

  1. Pingback: Royal Enfield : histoire de la marque

  2. Pingback: Sym : histoire de la marque

Comments are closed.