Définir ses besoins pour acheter un casque moto

Un casque représente un investissement important dans le budget d’un motard. Pour être bien protégé, il faut y mettre le prix et ne pas se contenter d’une offre promotionnelle dans la grande surface du coin. Somme toute, le casque est le garant de votre protection. Ainsi, pour bien choisir un casque, il faut pouvoir définir ses besoins. Le premier, et qui n’est pas négociable, c’est la sécurité…

Quel prix pour un casque moto ?

Le prix d’un casque est très variable… Cela peut aller de 50 euros pour un produit en plastique injecté vendu en grande surface à 1.500 euros pour le BMW Sport Integral Carbone ! Et entre ces deux extrêmes une quantité quasi infinie de modèles, marques et, évidemment, prix…

La question que tout motard se pose alors dans le rayon casque est : le prix d’un casque est-il le reflet de sa qualité ? Après tout, le moins cher des casques, s’il a reçu une homologation et qu’il est badgé CE, assurera le même niveau de protection minimum que n’importe quel autre. C’est pour cela que les normes européennes existent. Et c’est pour cela que dans la législation, il est bien stipulé que les casques doivent être homologués ECE 22-05.

Mais, le confort acoustique, les équipements, la finition, la tenue dans le temps ne pourront pas tenir la comparaison face à des produits plus aboutis et donc plus chers. Pas d’inquiétude cependant, il existe de très bons casques milieu de gamme qui offrent un rapport qualité / prix très intéressant. Même si, de façon générale, la plupart des motards s’entend pour estimer qu’un casque à moins de 150 euros ne saurait assurer une protection et un confort corrects !

A partir de 200 euros, on commence à parler de produits sérieux… Cela veut dire qu’il est tout à fait possible de trouver un bon casque à 130 ou 150 euros. Alors, ce sera plutôt un modèle de l’année précédente, dans un coloris qui n’a pas marché, ou lors de déstockages et autres soldes… Bref, il est possible de faire des bonnes affaires.

Quel confort pour un casque ?

Revenons rapidement sur ce que nous exprimions plus haut : le confort correct… Tout motard sait pertinemment qu’un casque confortable est indispensable… Si vous faites beaucoup de route, vous voudrez un casque bien insonorisé afin de ne pas avoir une tête comme un seau à l’arrivée.

Pareil pour les fans de balade… Un casque avec un émetteur Bluetooth sera un atout non négligeable. Visière solaire et autres gadgets sont toujours intéressants, mais détournent parfois un peu trop l’acheteur potentiel du principal objectif : la sécurité. Surtout, ce sont des accessoires fort fragiles.

Finition et tenue dans le temps seront quant à eux toujours tributaire de l’utilisation du casque. Beaucoup de route usera plus vite un casque, tout comme le soin qu’on lui porte. A ce titre, nous pouvons vous parler des casques mats, pour exemple. Quoiqu’on fasse, ils finiront rayés et cela se verra comme le nez au milieu de la figure… Mais, il y a toujours des amateurs de ce type de finition.

Quelle marque de casque moto acheter ?

Dans tous les cas, ni le prix ni la marque ne constituent une garantie de qualité…
Toutes les marques proposent plusieurs gammes, voire même des sous-marques comme X-Lite pour Nolan. Voici un aperçu des marques sur le marché :

  • Nolan
  • Shoei
  • Arai
  • HJC
  • Shark
  • Lazer
  • Airoh
  • Uvex
  • Momo Design
Meilleure Vente n° 1 Casque de Moto Homme et Femme Casque Moto Modulable Casque de Moto Casque Moto Int¨¦gral Casque Scooter Femme Adulte ECE Homologu¨¦ PRO YOU Casque Modulable Moto Casque de V¨¦hicules ¨¦lectriques
Meilleure Vente n° 2 EOLE Casque Style Matt Noir ECE R 22.05
Meilleure Vente n° 3 A-pro Casque Homologué Integral Moto Scooter Pare-soleil intégré Touring Noir M

Chacune a des produits bas de gamme, milieu de gamme et haut de gamme qui peuvent se ressembler mais ne se valent pas.
Par contre, certaines marques moins répandues ne font que du bas de gamme… Certaines marques chinoises par exemple, tandis que d’autres se focalisent uniquement sur le haut de gamme (les marques allemandes comme BMW et Schuberth).

Dans tous les cas, votre tête n’a pas de prix et il sera un peu tard pour regretter d’avoir choisi un casque de moyenne qualité quand vous aurez raclé le bitume ou heurter une barrière de sécurité.

Ainsi, s’il y a un seul équipement pour lequel vous ne devez pas lésiner sur le prix : c’est le casque.

Trouver la bonne taille de casque

La taille du casque est exprimée en centimètres au niveau de la circonférence la plus longue qui s’obtient en traçant un trait horizontal au-dessus des oreilles.
Mesurez la circonférence de votre tête en plaçant un mètre de couturière à 2,5 cm au dessus de vos sourcils.

Prenez pour référence le récapitulatif des équivalences entre tailles et tour de tête:

  • 51-52 cm / taille XXS
  • 53-54 cm / taille XS
  • 55-56 cm / taille S
  • 57-58 cm / taille M
  • 59-60 cm / taille L
  • 61-62 cm / taille XL
  • 63-64 cm / taille XXL

L’offre va généralement de 53 à 59, mais des fabricants haut de gamme (Arai, Schuberth) proposent des casques allant jusque la taille 65 !

Certains fabricants proposent différentes tailles de calottes et de mousses, afin de s’adapter au mieux à la morphologie de chacun.

La composition de votre casque

Un casque est composé d’une coque extérieure dure et d’un calotin intérieur… La coque peut être réalisée en matériau synthétique ou composite, qui représente d’une certaine façon la qualité. Le plastique injecté est bas de gamme tandis que le composite représente le haut du pavé. Sa fonction principale est d’éviter la pénétration d’un objet contondant à l’intérieur du casque et d’être le premier amortisseur de choc. Ils sont d’ailleurs prévu pour se déformer et absorber le choc avant de se briser.

Le poids d’un casque varie dans des proportions allant de moins d’un kilo (casque type « racing » en carbone ou jet minimaliste) à 1.800 grammes pour les modulables, la moyenne se situant aux environs de 1.300 – 1.400 grammes pour un intégral…
Sur un long trajet, un casque peut devenir pénible pour les cervicales de par son poids. Encore plus s’il est mal équilibré ou mal ajusté à votre tête / taille. Mais, paradoxalement, un casque très léger n’est pas forcément la garantie d’un confort accru. Il a pu en effet faire l’impasse sur les éléments d’isolation du bruit et sur la qualité des mousses. Encore une fois, il y a un juste milieu à trouver ! Et surtout à adapter à votre conduite… Si vous avez un échappement bruyant, vous serez content d’être mieux isolé, a fortiori si vous roulez beaucoup !

Meilleure Vente n° 1 Casque de Moto Homme et Femme Casque Moto Modulable Casque de Moto Casque Moto Int¨¦gral Casque Scooter Femme Adulte ECE Homologu¨¦ PRO YOU Casque Modulable Moto Casque de V¨¦hicules ¨¦lectriques
Meilleure Vente n° 2 A-pro Casque Modulable Moto transformable Visière Pare Soleil Mat Noir L
Meilleure Vente n° 3 LS2, Casque modulable moto Scope Solid mat black, Taille XXL

Les casques en matériau composite

Diverses fibres sont utilisées en fonction des fabricants (fibre de verre, carbone, kevlar…), chacune ayant ses avantages. La fibre de verre est résistante, mais lourde, quand le carbone est très léger mais peut se fragiliser en cas d’impact extrême. Le kevlar, par son poids réduit et sa bonne résistance à l’allongement (mais pas à la compression) peut être mélangé à d’autres fibres.

Les casques en polycarbonate

Pour fabriquer un casque en polycarbonate, on injecte de la matière plastique dans un moule. En règle générale, les casques fabriqués avec cette technique se contentent d’une seule taille de calotte.

Mis à jour le 2022-11-27

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *