8 conseils pour bien utiliser son casque moto

Voici 8 conseils qui vous permettront d’utiliser votre casque correctement afin d’être le plus en sécurité possible, tout en prolongeant sa durée de vie.

 

Conseil n° 1 : Les casques récents sont meilleurs

La technologie aidant, les casques sont de mieux en mieux produits. Aujourd’hui, les casques sur le marché dépassent de loin ce qui se faisait il y a vingt ans. On ne parle plus de la même usure non plus… Aujourd’hui, ils s’usent nettement moins vite. Si bien qu’il est possible de les garder des années durant.

En cas d’utilisation régulière, un casque se remplace tous les cinq ans.

 

Conseil n° 2 : Vérifiez que le casque est toujours adapté

Rien n’y fait, avec le temps, les affaires s’usent et se donnent quelque peu. Vérifiez donc régulièrement que le casque que vous portez adhère toujours bien à votre tête, qu’il n’est pas trop lâche, etc. Vérifiez également que la jugulaire ne soit pas trop abîmée et qu’elle est toujours à la bonne longueur. En cas d’accident, ce petit détail à toute son importance et fera la différence entre la vie et la mort. Et, en cas d’accident, changez immédiatement de casque, même s’il n’a pas de défauts apparents.

 

Conseil n° 3 : Prenez soin de l’intérieur du casque

Avec une utilisation fréquente, les mousses intérieures ont tendance à se tasser. C’est un phénomène connu. Pour pallier à cela, et retrouver une certaine adhérence au crâne, nettoyez l’intérieur régulièrement. Il suffit pour cela de retirer l’enveloppe intérieure et de la nettoyer selon les indications du fabricant. La plupart sont amovibles ou détachables. Par contre, n’essorez jamais la doublure ou le rembourrage en mousse. Cela modifiera leur forme, si bien qu’elle n’offriront plus le même niveau de protection. Après lavage, le casque devrait être à nouveau aussi serré qu’au premier jour.

 

Conseil n° 4 : Un entretien régulier

Lavez régulièrement votre casque, intérieur et extérieur. Un simple mouchoir humide, ou de l’eau savonneuse, suffira. Cela permettra d’enlever la poussière, les insectes collés, etc. qui peuvent nuire à la visibilité. Attention, n’utilisez jamais d’alcool. Et si lors de votre entretien, vous trouvez votre visière trop griffée, changez-la.

casque moto entretenu

Conseil n° 5 : Entretenir la visière

La visière est la partie la plus fragile du casque. Et a partie qui subit le plus les traces du temps. Il est inéluctable qu’elle soit griffée, rayée ou autre. Mais, chaque imperfection crée une vision plus trouble. C’est pourquoi il est important de l’entretenir très régulièrement.

A ne surtout pas faire:

  • Frotter la visière pour enlever des saletés, cela va la griffer
  • Etre proche des autres véhicules, car vous risquez d’avoir des projections, donc des éclats

 

Conseil n° 6 : L’étanchéité

Un casque doit être étanche pour résister à la pluie. En général, il l’est. Mais avec le temps, l’eau et l’humidité commence à s’insinuer par des joints mal fermés et usés. Cela produit de la condensation. ce qui conduit à une mauvaise visibilité. Il existe de nos jours des visières à revêtement intérieur anti condensation.

 

Conseil n° 7 : Sécher le casque mouillé

Après avoir roulé sous la pluie, mettez votre casque à sécher. S’il reste humide trop longtemps, il risque de moisir et de dégager une odeur désagréable. Qui se transmettra à votre cuir chevelu dès que vous le porterez à nouveau. Attention toutefois à ne pas placer votre casque à proximité d’une source de chaleur trop directe. Cela peut induire le rétrécissement de l’enveloppe intérieure.

vespa et casque

Conseil n° 8 : Portez des lunettes en plastique

Nombreux sont les motards qui roulent avec des lunettes de vue. Pour leur sécurité, il est conseillé d’utiliser des verres en plastique plutôt qu’en verre. En cas de chute, le plastique se brise moins facilement que le verre. ce qui est plus sécurisant. Par contre, les branches doivent être aussi rigides que possibles afin de bien tenir entre les temps et le casque. car, on le sait tous, mettre des lunettes quand on porte un casque est toujours une épreuve de force (à moins d’avoir un casque modulable).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.