Top 5 des sous-vestes motos hiver

Dans la grande famille des motards, il y a les roule-toujours. Qu’il fasse chaud ou froid, qu’il vente ou qu’il pleuve, ces irréductibles du 2-roues sortent leur bécane pour aller travailler ou pour le plaisir, tout simplement. Sauf que par temps froid, une veste moto d’hiver est plus que conseillée. Elle sert à couper le froid, isoler des intempéries et garder au sec le motard. Dans ce guide, nous avons réuni 5 modèles de sous-vestes de moto hiver qui pourraient convenir au plus exigeants.

Quel est le but d’une sous-veste de moto pour l’hiver ?

Une sous-veste, comme son nom l’indique, est de se placer sous la veste. Elle vient renforcer le caractère imperméable et isolant de la veste. Cela signifie donc aussi que la veste ne joue pas son rôle à 100 %. Certes, mais tout dépend du modèle !

Une bonne veste de moto doit posséder une couche de matière qui fait paravent. Qui empêche donc le vent, froid a fortiori, de s’infiltrer. Elle est le plus souvent présente, mais on pourrait citer des dizaines de modèles pour lequel cela fait défaut. Qui plus est, il reste toujours des interstices aux manches, etc. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est possible de régler la manchette de certains gants !

Les sous-vestes moto hiver permettent d’avoir une meilleure isolation et un coupe-vent sous la veste

A cela s’ajoute la qualité isolante de la veste. Thermiquement, cela s’entend. Malheureusement, cela fait de plus en plus défaut. Pour être isolante, une veste doit posséder une certaine épaisseur, qui puisse emprisonner l’air. Pourtant, pas mal de modèles de vestes réduisent cette partie pour des questions de coûts, de compacité, etc. Une sous-veste vient alors à point nommer et permet de remplacer le pull ou le polar.

Enfin, il faut noter qu’une sous-veste n’est pas dénuée d’épaisseur. Lors de l’achat, il faut d’ailleurs en tenir compte. Elles sont plus épaisses que des pulls, ressemblant davantage à de véritables vestes. Aussi, pour les motards qui aiment bien les coupes ajustées, ce type d’équipement peut poser problème au niveau des sensations, du confort. Avec pour risque, le fait de se sentir engoncé…

La veste de moto hiver Spidi Thermo Max Liner

Spidi Sous veste Moto Thermo Liner, Noir, Taille M
  • Peut être équipé à toutes les vestes Step-in-clothing SPIDI. Lorsque on utilise Thermo Liner lui seule, les crochets Step-in-Clothing deviennent invisibles, pour promouvoir le style casual.
  • Doublure avec thermorégulation en réseau 3D
  • Tissu à haute tenacité

Le Thermo max Liner est conçu pour s’adapter à la gamme Spidi et donc aux vestes de la marque. Pour preuve, le système de fixation qui permet de l’attacher à l’intérieur d’une veste. On peut donc très bien l’acheter comme sous-veste d’une veste moto toute saison. Mais ici, Spidi propose également de l’acquérir indépendamment. Attention toutefois, elle ne dispose d’aucune protection, ce qui n’en fait pas une veste moto à part entière.

Au niveau de la chaleur, cette sous-veste moto hiver de chez Spidi est très performante. Elle utilise le Thermolite. Un duvet synthétique. Une matière isolante et respirante. Ici, elle est cloisonnée pour lui donner forme. Grâce à un col qui remonte haut et une coupe qui descend relativement bas, on est bien protégé du froid au cou, comme dans le bas du dos.

Les top :

  • Des fixations discrètes
  • Ouate isolante cloisonnée
  • Excellent coupe-vent

Les flop :

  • Epaisseur de la sous-veste
  • Tarif supérieur

Alpinestars Tech Layer Top

Veste Alpinestars Tech Layer Top Noir M
  • Construction coupe-vent.
  • Doublure polaire
  • Coupe ajustée.
  • Poche poitrine avec fermeture éclair.
  • Détails réfléchissants.

L’objectif numéro 1 de cette sous-veste est de bloquer au maximum le vent. Cela, grâce à un tissu coupe-vent qui recouvre l’ensemble de la veste. Il permet donc d’empêcher le vent de venir lécher le corps si la veste de moto ne fait pas correctement son job.

Par contre, il y a beaucoup à dire du côté de l’isolation. Ou plutôt… Pas suffisamment. En effet, cette sous-veste de moto hiver ne dispose que d’une fine doublure en polaire. Cette dernière est bien insuffisante que pour garder notre corps au chaud. Elle fait plutôt office de régulateur thermique et offre la respirabilité du vêtement en évacuant l’humidité. Du coup, en hiver, outre la sous-veste et la veste de moto, il faudra aussi porter un bon gros pull. L’intérêt dudit équipement s’en voit donc diminué quelque peu…

Ensuite, et c’est important de le souligner, Alpinestars pense aux détails. Observons ce col montant qui permet de faire la jonction avec la cagoule ou le casque et qui garde le cou au chaud. Ou encore ces manchons qui empêchent la sous-veste de remonter quand on enfile sa veste de moto.

Du côté des poches, la veste en dispose de 3. Spacieuses, on peut y loger son smartphone ou son portefeuille.

Les top :

  • Coupe-vent efficace
  • Col montant
  • Poches spacieuses

Les flop :

  • Peu isolante
  • Rigide
  • Forme des poches

Dainese D-Mantle Fleece, l’équipement pour l’hiver

Dainese-D-MANTLE FLEECE WS, Noir/Noir/Anthracite, Taille L
  • Sous-Vêtements
  • Convient aussi pour les loisirs
  • Piles requises: non
  • Fabriqué en : Roumanie

De veste, on pourrait presque qualifier la Dainese de sous-pull d’hiver. En effet, il ne ressemble pas tellement à une veste. Mais on connait Dainese, et la marque ne pouvait pas ne pas nous en donner pour notre argent. D’ailleurs, d’argent il est question. Ce modèle s’affiche à un tarif relativement élevé ! Mais il s’explique par les nombreux choix techniques.

Ainsi, l’aspect coupe-vent est géré par une membrane à laquelle une doublure en polaire est cousue. Résultat, un tissu de 250g / m², très léger. Mais surtout très fin, ce qui rajoute au côté pratique.

Dommage par contre que dans sa lutte contre le froid, cette sous-veste n’ait pas plus d’amplitude. En effet, une fois qu’on passe sous les 5° C, on commence à sentir les limites de cette couche. Une limite franchie avec le zéro. D’où la nécessité d’avoir une veste moto d’hiver bien isolante et bien chaude qui bloque une grande partie des conditions climatiques rigoureuses. Cette Dainese D-Mantle ne compense donc pas une veste de moto mi-saison ou un peu faiblarde face au froid hivernal.

Petite particularité de l’équipement par rapport à la concurrence : le zip est en oblique. Sur le papier, la marque justifie se choix par le décalage avec le zip de la veste pour isoler encore mieux le motard. Dans la pratique, c’est payant, mais pas très pratique…

Les top :

  • Manchons à enfiler aux pouces
  • Volume contenu
  • Larges poches

Les flop :

  • Pas assez isolante
  • Zip peu pratique

La sous-veste moto hiver Ixon Arkam

Ixon ARKAM Veste en tissu pour homme KAKI Camo L
  • IXON ARKAM Blouson en tissu pour homme Kaki Camo L

L’Arkam propose une très bonne veste pour un prix qui se veut maîtrisé. L’objectif de la marque est de proposer un équipement qui soit en entrée de prix sans pour autant brader la qualité. Et ça se voit ! Malgré tout, les choix techniques qui sont opérés font que cela se ressent.

Ainsi, le zip est plutôt mal isolé et laisse passer la fraîcheur. Comme conducteur, on finit par le sentir sur de longue distance. Pourtant, l’épaisseur d’isolant y est. On est sur du 120g/m² au niveau du buste. Les bras sont moins protégés, mais cela reste logique. 80g / m² de ce côté-là. Et si le frais se fait sentir au plus on approche de zéro degré, cela ne veut pas dire qu’elle se montre moins efficace qu’une doublure conventionnelle. Rien n’est moins vrai. Elle apporte un véritable plus au conducteur motard.

On notera par exemple sa respirabilité qui amène au confort général et qu’on ne regrette pas en fin de journée, quand le soleil hivernal a tout de même bien donné. On les connait tous, ces journées où il fait froid dehors, mais le soleil nous réchauffe les os.

On soulignera encore deux choses quant à ce modèle de sous-veste de moto. Tout d’abord, il dispose de 4 poches intérieures et extérieures. Plutôt pratique ! Ensuite, on peut le rouler et le glisser dans un petit sac. Encore utile, même s’il ne s’avère pas fort compressible…
les top :

  • Bonne conception technique
  • Confortable
  • Coloris camouflage

Les flop :

  • Laisse passer le froid
  • Zip non isolé

Rev’It Storm WB

Revit Storm WB Veste
  • Revit Storm WB Veste

La Storm WB est une seconde couche que l’on peut trouver chez Rev’it. La marque est habituée à ce type d’équipement techinque et spécialisé. Il s’agit d’une sous-veste relativement compacte qui prend très peu de place sous une veste moto ou sous un blouson moto.  Elle est rembourrée à tous les endroits avec un textile coupe-vent. Cela permet de créer une barrière efficace contre le vent, et donc le froid, en période hivernal. Faut-il souligner que le WB signifie Wind Barrier, Barrière au vent ?

La marque a le souci du détail, puisqu’elle a même pensé à rembourre le zip pour éviter les défauts d’isolation à certains endroits. Qui plus est, le dos et le thorax sont doublés une seconde fois. Résultat, on a bien chaud. Bémol, on sent le manque de double isolation là où il n’y en a pas : sur l’abdomen et aux bras.

On notera encore une fois la présence de manchons, preuve qu’on est sur un équipement technique.

Seul vrai bémol de cette sous-veste moto pour l’hiver, ce sont les poches. Il n’y en a qu’une seule et sa taille ne convainc pas.

Les top :

  • Isolation parfaite
  • Coupe-vent efficace
  • Souci de la finition

Les flop :

  • Manque de poches / rangements
  • Double isolation manquante

Mis à jour le 2021-04-03